Skip to main content

La bhagavad-gītā 18.77

Texte

tac ca saṁsmṛtya saṁsmṛtya
rūpam aty-adbhutaṁ hareḥ
vismayo me mahān rājan
hṛṣyāmi ca punaḥ punaḥ

Synonyms

tat: cela; ca: aussi; saṁsmṛtya: me rappelant; saṁsmṛtya: me rappelant; rūpam: la forme; ati: grandement; adbhutam: merveilleuse; hareḥ: de Kṛṣṇa; vismayaḥ: émerveillement; me: mon; mahān: grand; rājan: ô roi; hṛṣyāmi: je me réjouis; ca: aussi; punaḥ punaḥ: de façon répétée.

Translation

Et lorsque, ô roi, la forme prodigieuse de Kṛṣṇa surgit dans ma mémoire, mon émerveillement et ma joie ne font que croître.

Purport

Il semble bien que Sañjaya ait pu lui aussi, par la grâce de Vyāsa, voir la forme universelle du Seigneur révélée à Arjuna. Certes, il est dit que jamais auparavant Kṛṣṇa n’avait manifesté une telle forme, et que celle-ci ne fut dévoilée qu’à Arjuna, mais quelques grands dévots, dont Vyāsa, purent en cet instant la voir eux aussi. Vyāsa est l’un des grands dévots du Seigneur, et il est considéré comme un puissant avatāra de Kṛṣṇa. Il put donc révéler sa vision à son disciple Sañjaya, lequel, se souvenant encore et encore de la forme merveilleuse dévoilée par Kṛṣṇa à Arjuna, en ressent une joie immense, toujours accrue.