Skip to main content

La bhagavad-gītā 18.6

Texte

etāny api tu karmāṇi
saṅgaṁ tyaktvā phalāni ca
kartavyānīti me pārtha
niścitaṁ matam uttamam

Synonyms

etāni: toutes ces; api: certes; tu: mais; karmāṇi: activités; saṅgam: au contact; tyaktvā: renonçant; phalāni: aux résultats; ca: aussi; kartavyāni: doivent être faites comme un devoir; iti: telle; me: Mon; pārtha: ô fils de Pṛthā; niścitam: définitive; matam: opinion; uttamam: la meilleure.

Translation

Mais toutes ces pratiques doivent être suivies sans attachement et sans en attendre aucun fruit, simplement par sens du devoir, ô fils de Pṛthā. C’est là Ma conclusion.

Purport

Bien que les sacrifices soient tous source de purification, on doit les accomplir sans en attendre aucun fruit. En d’autres termes, il faut abandonner tous sacrifices visant au progrès matériel, mais jamais il ne faut renoncer à ceux qui purifient l’existence et élèvent l’homme au niveau spirituel. Tout ce qui conduit à la conscience de Kṛṣṇa doit être encouragé. Le Śrīmad-Bhāgavatam ne dit pas autre chose quand il recommande d’accepter toute activité menant au service dévotionnel du Seigneur. Il s’agit là du plus haut critère de la religion. Un dévot du Seigneur doit en effet accepter toutes les tâches, les sacrifices ou les actes charitables susceptibles de l’aider dans son service de dévotion.