Skip to main content

La bhagavad-gītā 18.38

Devanagari

विषयेन्द्रियसंयोगाद्यत्तदग्रेऽमृतोपमम् ।
परिणामे विषमिव तत्सुखं राजसं स्मृतम् ॥ १८.३८ ॥

Texte

viṣayendriya-saṁyogād
yat tad agre ’mṛtopamam
pariṇāme viṣam iva
tat sukhaṁ rājasaṁ smṛtam

Synonyms

viṣaya: des objets des sens; indriya: et des sens; saṁyogāt: de la combinaison; yat: qui; tat: ce; agre: au début; amṛta-upamam: comme du nectar; pariṇāme: à la fin; viṣam iva: comme du poison; tat: ce; sukham: bonheur; rājasam: dans la passion; smṛtam: est considéré.

Translation

Par contre, le bonheur né du contact des sens avec leurs objets, qui d’abord est pareil au nectar mais devient finalement du poison, appartient, lui, à la passion.

Purport

Quand un jeune homme rencontre une jeune femme, ses sens l’incitent à la contempler, à la toucher, à avoir avec elle des rapports sexuels. Bien que tout cela puisse, au début, sembler fort plaisant pour les sens, après un certain laps de temps, ce plaisir se transforme en poison. Le couple se sépare ou divorce, et les jeunes gens connaissent les lamentations, le chagrin, etc. Un tel bonheur relève toujours de la passion. Le bonheur issu du contact des sens avec leurs objets est toujours en fin de compte source de tourments. L’on doit donc à tout prix l’éviter.